Élu 11ème spectacle sur + de 1250 en lice dans le OFF d'Avignon
Le Bruit du OFF

« J'suis à l'image de ma ville : jeune déjà trop vieux. 'Je' sans règle du jeu… un pur produit du feu ».

Cette histoire, c'est celle d'un jeune qui pourrait être celle de tous. Mochélan a grandi dans une ville industrielle en décrépitude, élue « ville la plus moche du monde » par le New-York Times. Mochélan se lève pour dire, poétiser et malaxer cette matière urbaine. Sur scène avec le musicien Rémon Jr, le tout orchestré par le metteur en scène Jean-Michel Van den Eeyden, ils retracent la trajectoire d'une jeunesse qui se révolte, se débrouille, déballe ses tripes plutôt que de se laisser abattre.

Le jeune auteur jette un regard lucide et mordant sur son environnement, mais aussi son propre parcours, sans réponse prémâchée. Un parcours, qui avec ses accrochages, ses embardées, peut résonner chez tout un chacun, et rendre lisible des questionnements que l'on a tous à l'aube de l'âge adulte… Une proposition scénique qui s'enrichit d'une poésie sonore et visuelle qui permet de décoller du verbe.

« On se pose les bonnes questions, on veut soigner nos poumons, guérir du mal de ce siècle». Oui, il doit y avoir d'autres choix que de mordre la poussière – noire.

Lille, Paris, Metz, Marseille, Grenoble... ? Non, Charleroi.
Mais là n'est pas la question. CHARLEROI, C'EST PARTOUT.

2011     Lauréat du premier prix « Paroles Urbaines ».

2012     Lauréat des premiers prix de « Musique à la française » et de « la Biennale de la chanson française».

Conception et mise en scène Jean-Michel Van den Eeyden l Textes & interprétation Mochélan l Musique & interprétation Rémon Jr l Création vidéo Dirty Monitor & Productions Nécessaires l Graphisme Juliette Delpech l Assistanat à la mise en scène Camille Husson l Création lumières Virginie Strub l Régie générale & vidéo Christian François l Régie son Steve Dujacquier l Dramaturgie Olivier Hespel. Production L'ANCRE (Charleroi) l Coproduction Eden – Centre Culturel Régional de Charleroi, Productions Nécessaires l Soutien Théâtre National/Bruxelles, Maison de la Culture de Tournai, Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, AWEX, PAC Charleroi l Remerciements Théâtre des Doms, Maison pour Associations.

Mochélan est artiste en Cie à L'ANCRE (Charleroi).

Extraits de presse

  • "A Avignon, le public fait un triomphe à Nés Poumon Noir... Mochélan déroule sa tchatche avec une maîtrise impressionnante et son écriture vaut autant par son réalisme acéré que par ses capacités de décollage impromptu dans l'univers de la poésie... Nés poumon noir est un petit bijou parvenant parfaitement à marier rap et mise en scène théâtrale..."
    Le Soir

  • "Mochélan joue avec les mots, les rythmes et les rimes pour raconter son Pays Noir, avec un regard empreint tout à la fois de mordant et de tendresse. Nés Poumon Noir est bourré d'énergie, d'autodérision et d'humour …Voici un vrai coup de cœur sans réserve aucune…"
    toutelaculture.com

  • "L'originalité du récital mis en scène par Jean-Michel Van den Eeyden repose sur une jolie complicité entre le chanteur [Mochélan] et son musicien Rémon Jr et le classieux décor graphique (...) Textes ciselés et subtilité du propos en font un spectacle urbain de premier choix."
    Metro

  • "Dernières notes, public debout, applaudissements. Mochélan a tapé dans l'oeil des festivaliers avignonnais."
    didascalions.blogspot.be

  • "Mochélan chante sa ville, Charleroi. Qu'il dépeint, tel un exemple du monde. Dans une belle mise en scène. Où les effets tels du brouillard derrière les lumières sur scène, devant des vidéos, de villes vues d'en haut avec leurs entrelacs de voies urbaines sous le soleil, et de films noir et blanc d'enfants et d'adultes des années 50, donnent de la profondeur a son propos."
    theatreenmots

  • "[Mochélan] et son complice musicien Rémon tracent le portrait d'une ville industrielle en déclin mais cependant susceptible d'avenir. Ils dénoncent et espèrent. Image vivante d'une jeunesse qui conteste et croit au changement. (...) Même si le « carnet de rimes face à cette mascarade est pathétique », vivre c'est agir et aller de l'avant. Et la forme du spectacle « Nés poumon noir » colle au propos. "
    ruedutheatre.eu

  • "Un théâtre implacable, engagé, poétique et furieusement révolté. La fumée, qui entâche les poumons de la ville, révèle sur scène des images qui s'inscrivent en arrière plan et concrétise la parole. Ce jeu d'échos entre ses différentes dimensions, visuelles, musicales et textuelles produit un univers à la fois suave et rude, tranchant et attachant."
    lebruitduoff.com